Bourse aux fourrages

Avec les dernières chaleurs et malgré des bonnes récoltes de premières coupes, la complémentation des animaux au parc entraine une baisse des stocks fourragers précoce.

 

C’est pour cela que nous lançons une ‘bourse aux fourrages’ permettant de recenser les besoins et les offres de chacun tout en facilitant la mise en relation.

 

 

 

N'hésitez pas à consulter la bourse aux fourrages mise en place par la FRAB Champagne Ardenne : ICI

 

Il y a également des stratégies techniques à adopter qui offrent une alternative à l'achat de fourrage.

Rappel réglementaire : fourrage

En agriculture biologique, 100% de la ration doit être certifiée.

Hors dérogation, il faut donc trouver des fourrages bio à acheter.

 

Pour mémoire :


L’incorporation dans la ration alimentaire d’aliments en deuxième année de conversion est autorisée à concurrence de

- 30 % de la formule alimentaire en moyenne (MS végétale) lorsque ces aliments en conversion ne proviennent pas de l’exploitation même

- 100 % de la formule alimentaire en moyenne (MS végétale) si issu de l'exploitation.

 

D'autre part, 20% de la formule alimentaire moyenne peut être copmosée de fourrages provenant de parcelles en première année de conversion à condition qu'elles fassent partie de la ferme. En cas d'utilisation simultanée de C1 et C2, le pourcentage combiné de ces aliments ne doit pas dépasser 30 ou 100 % en fonction des cas présentés ci-dessus.

 

L’INAO a mis en oeuvre le dispositif d’octroi de dérogations pour l’achat de fourrages non biologiques en application de l’article 47 c) du R(CE) n°889/2008, à cause des conditions de sècheresse du mois de juillet.

Cette dérogation est limitée dans le temps et sous conditions.

NB :
La demande de dérogation doit être réceptionnée par votre organisme certificateur avant la date prévue d’achat des fourrages non biologiques. La dérogation n’est considérée comme accordée qu’après réception de la décision favorable de l’INAO.