La valorisation des produits en bio.

Pour qu'un produit transformé puisse se prévaloir issu de la bio, il faut que l'ensemble des opérateurs étant intervenus dessus soient certifiés en bio. Il existe donc des filières et circuits de commercialisation propres à la Bio.

De plus, à part les produits végétaux à destination de la consommation animale qui peuvent bénéficier d’une valorisation dès la deuxième année de conversion, il faut que celle-ci soit terminée et que le produit soit certifié AB pour pouvoir valoriser sa production en bio. Dans le projet de conversion, la réflexion sur la commercialisation de la production a toute sa place.

 

En fonction des productions la structuration des filières est plus ou moins aboutie et des adaptations doivent être faites à son système.

Besoin d'aller plus loin ?

 

Contactez-nous pour connaître la situation actuelle du marché pour vos productions ainsi qu'identifier les acteurs de la filière vous concernant. 03-83-98-49-20

© 2018, CGA de Lorraine All rights reserved.